Presse Panda Security
0

Près d’un tiers des ordinateurs analysés dans le monde étaient infectés en 2012 selon le dernier rapport de PandaLabs

  • 27 millions de nouvelles souches de codes malveillants ont été découvertes en 2012, soit une moyenne de 74.000 par jour
  • Les chevaux de Troie sont à l’origine des trois quarts des infections
  • La Chine, la Corée du Sud et Taïwan sont les pays les plus infectés au monde
  • Le rapport complet est disponible sur http://presse.pandasecurity.com/centre-de-presse/rapports/  

PandaLabs, le laboratoire antimalware de Panda Security, vient de publier son rapport annuel sur la sécurité informatique, qui parcourt une année 2012 particulièrement riche, avec une prolifération des vols de données, des menaces croissantes sur les réseaux sociaux et le développement de la cyber-guerre. D’après le rapport, 31.98% des ordinateurs analysés dans le monde étaient infectés par des logiciels malveillants en 2012.  Rien que l’année passée, es chercheurs de PandaLabs estiment que 27 millions de nouvelles souches de codes malveillants ont été créées. En ajoutant les chiffres de 2012, la base de données de PandaLabs atteint désormais quelques 125 millions de menaces. Les chevaux de Troie continuent à représenter la majorité des nouvelles menaces : un nouveau code malveillant sur quatre était un cheval de Troie en 2012.

Ces chiffres illustrent la capacité des cybercriminels à automatiser la création de nouvelles variantes de codes malveillants. Preuve supplémentaire, s’il en faut, le nombre moyen de nouvelles menaces créées et lancées dans la nature chaque jour est passé à 73.000. Face à cette avalanche de malwares, Panda Security utilise l’Intelligence Collective, un système propriétaire in-the-cloud capable de détecter, analyser et classer automatiquement 99.4 % de tous les codes malveillants reçus par PandaLabs.

Malwares

En 2012, les chevaux de Troie ont dominé le panorama des menaces informatiques, plus encore que jamais. Les chevaux de Troie étaient à l’origine de trois infections sur quatre (76.56%), ce qui représente dix points de plus par rapport à 2011. Une des raisons de cette croissance est l’utilisation accrue de kits d’exploits tels que Black Hole qui sont capables d’exploiter toutes sortes de vulnérabilités du système pour infecter automatiquement les ordinateurs sans intervention des utilisateurs. Les virus viennent en deuxième position avec 8% des infections, tandis que les vers sont descendus à la troisième place avec 6.44%.

Virus

Les pays les plus infectés sont la Chine, la Corée du Sud et Taïwan, avec respectivement 54.89%, 54.15% et 42.14% d’ordinateurs infectés par des logiciels malveillants. Seule note positive, le pourcentage des ordinateurs infectés dans le monde a considérablement baissé. Par exemple, le nombre de PC infectés en Chine est passé de 56% en 2011 à 54.89% en 2012, tandis qu’à Taïwan la baisse a été encore plus importante (de 52 à 42.14%).

Virus

Les pays les moins infectés sont la Suède (20.25% de PC infectés), la Suisse (20.35%) et la Norvège (21.03%).

Virus

2012: L’année des attaques contre les mobiles et les réseaux sociaux

Le rapport de PandaLabs passe en revue les faits marquants de l’année 2012 pour la sécurité informatique. Dans le domaine de la téléphonie mobile, Android a vu sa part de marché croître à un tel point que c’est devenu la plateforme la plus ciblée par les cyber-criminels pour dérober de l’argent et des informations.

Le rapport se penche également sur les réseaux sociaux, qui jouent désormais un rôle très important dans la vie des internautes.  Facebook et Twitter sont toujours les réseaux sociaux les plus populaires et les pirates les exploitent intensément pour tromper les utilisateurs, infecter les PC et subtiliser des données confidentielles. Le réseau social professionnel Linkedin, beaucoup utilisé dans les recherches d’emploi, a subi une sérieuse fuite de données ayant mené au vol des mots de passe de 6.5 millions de ses utilisateurs.

Les ransomwares ont également beaucoup fait parler d’eux en 2012. Le « virus Police » notamment a infecté des centaines de milliers d’ordinateurs dans le monde, utilisant l’intimidation et la prise d’otage du PC pour extorquer de l’argent aux victimes.

Tendances de la sécurité en 2013

En plus du panorama de l’année écoulée, vous trouverez dans le rapport annuel 2012 de PandaLabs les prévisions des experts du laboratoire pour 2013. Le cyber-crime et les attaques sur les réseaux sociaux ont occupé le devant de la scène en 2012 et continueront à le faire en 2013. Il sera particulièrement important de se protéger contre les vulnérabilités du système d’exploitation, car les failles de sécurité sont de plus en plus utilisées pour infecter silencieusement les PC tant par les services secrets que par les cyber-criminels. De leur côté, les utilisateurs d’Android devront faire face à un nombre toujours croissant d’attaques. Le cyber-espionnage et la cyber-guerre connaîtront également une croissance dans cette nouvelle année qui promet d’être pleine de défis en matière de sécurité informatique.

Le rapport complet est disponible sur http://presse.pandasecurity.com/centre-de-presse/rapports/ et sur le blog de PandaLabs.

Les visuels sont disponibles sur Flickr à l’adresse http://www.flickr.com/photos/panda_security_france/tags/rapportpandalabs2012/

Be Sociable, Share!

You might also like

Le nombre de logiciels malveillants créés a atteint un record en 2011 avec 26 millions de nouvelles menaces
Les chevaux de Troie sont à nouveau le type de code malveillant le plus répandu. ...
Seuls 8,4 % des emails reçus par les entreprises en 2008 n’étaient pas malveillants
Sur les 430 millions d’emails analysés, 89,88 % étaient du spam...
2013 est une année record de la création de malwares selon le dernier rapport de PandaLabs
Le nombre de codes malveillants créés a atteint un sommet, avec 10 millions de nouvelles souches...
La Corée du Sud est le pays qui compte le plus d’ordinateurs infectés selon le dernier rapport trimestriel de PandaLabs
Quelques six millions de nouveaux codes malveillants ont été créés au 2ème trimestre 2012. Les...

Commentaires

Soyez le premier à commenter

Commenter

(obligatoire)
(ne sera pas affiché) (obligatoire)