Presse Panda Security
0

Les cyber-criminels ciblent les entreprises et leurs données confidentielles, selon PandaLabs

  • Rapport de PandaLabs sur le 3ème trimestre 2012.
  • Les entreprises subissent de plus en plus de vol d’informations confidentielles.
  • Les chevaux de Troie sont à l’origine des trois quarts des infections.
  • La Chine et la Corée du Sud sont les deux pays les plus infectés.
  • Le rapport complet est disponible sur http://press.pandasecurity.com/press-room/reports/

PandaLabs, le laboratoire antimalware de Panda Security, publie son rapport trimestriel qui passe en revue l’actualité de la sécurité informatique entre les mois de juillet et septembre 2012. Au troisième trimestre, il s’est produit de nombreuses attaques contre de grandes entreprises visant à obtenir frauduleusement des informations personnelles et confidentielles.

C’est par exemple le cas du service de partage de fichiers DropBox dont une grave faille de sécurité a conduit au vol des noms d’utilisateur et mots de passe de milliers d’utilisateurs. En août, le développeur de jeux vidéo Blizzard a confirmé le vol d’adresses emails et de mots de passe cryptés suite à une intrusion. L’entreprise a exhorté les utilisateurs à changer leurs identifiants de connexion au service de jeu en ligne Battle.net. En septembre, on a appris qu’Adobe avait également été la cible d’une attaque. Des pirates ont réussi à accéder à un des serveurs internes d’Adobe pour signer des codes malveillants avec un certificat numérique authentique.

Les chevaux de Troie sont à l’origine des trois quarts des infections

Sans surprise, les chevaux de Troie continuent à être le type de menace informatique le plus créé ce trimestre. Les chevaux de Troie constituent 72,58% des nouveaux codes malveillants, loin devant les virus (14,47%) et les vers (10,53%). Concernant le nombre d’infections par type de menace, la même tendance est la même que pour les nouveaux codes malveillants. En effet, les chevaux de Troie représentent les trois quarts des infections, suivis par les vers et les virus.

“Il est clair que les créateurs de codes malveillants ont standardisé leurs techniques d’infection. Au 3ème trimestre 2012, nous observons les mêmes tendances qu’en début d’année”, indique Luis Corrons, le Directeur technique de PandaLabs. “Les chevaux de Troie ont une fois de plus représenté près de 80% des infections. Les cyber-criminels continuent à privilégier ce type de code malveillant pour le vol d’informations. Cela ne fait que confirmer l’objectif premier des pirates : générer de l’argent.”

La Chine à la première place des pays les plus infectés

Le nombre moyen d’ordinateurs infectés atteint les 30%. La Chine occupe à nouveau le classement des pays les plus infectés (avec 53.17% de PC infectés), suivie par la Corée du Sud (52.77%). Ces deux pays sont les seuls à avoir plus de 50% d’ordinateurs compromis. Le Top 10 des pays les plus infectés compte des nations des quatre coins du globe : Asie, Europe, Amérique du Sud et aussi Afrique.

Pays comptant le plus d’ordinateurs infectés par des malwares

La liste des 10 pays les moins infectés est occupée presque exclusivement par des pays européens, à l’exception notable du Canada et de l’Australie. Les pays les moins infectés sont l’Irlande (20% de PC infectés), la Norvège (20.16%) et la Suède (22.46%).

Pays comptant le moins d’ordinateurs infectés par des malwares

“La liste des pays les moins infectés est dominée par des nations parmi les plus avancées technologiquement,” explique Corrons. “Cela est dû au fait que ces pays sont davantage conscients de l’importance de la lutte contre le cyber-crime et ont approche plus volontaire sur les mesures à prendre pour limiter les infections.”

La sécurité IT du 3ème trimestre en résumé

Le nouveau rapport de PandaLabs se penche sur les principaux incidents de sécurité intervenus au 3ème trimestre, notamment les cas de cyber-espionnages contre des journalistes dans plusieurs pays. Le rapport s’intéresse également aux dernières attaques sur les plateformes mobiles. Android est devenue une cible de choix pour les pirates alors que Google a annoncé avoir atteint la barre des 500 millions d’appareils Android activés. Cette vaste base installée ne peut qu’attiser l’intérêt des cyber-criminels.

PandaLabs conseille de veiller à bien protéger son ordinateur et propose sa solution gratuite Panda Cloud Antivirus, disponible en français.

Le rapport trimestriel de PandaLabs peut être téléchargé à l’adresse : http://press.pandasecurity.com/press-room/reports/

Be Sociable, Share!

You might also like

Le vol d’informations confidentielles, une des principales menaces en 2012 selon PandaLabs
Cyber-espionnage en hausse : 2011 a été une des pires années en termes...
72 % des réseaux d’entreprises de plus de 100 PC sont infectés, malgré la présence d’une protection antivirus
22,97 % des particuliers sont infectés par des malwares, alors qu'ils ont installé un antivirus...
Une étude de Panda Security révèle la sécurité insuffisante des entreprises spécialisées dans les transferts d’argent
Une étude de Panda Security révèle la sécurité insuffisante...
Les adwares ont été à l’origine du plus grand nombre d’infections au 1er trimestre 2008
Les adwares ont représenté 28,58 % de l'ensemble des infections. Avec 25,46 % des infections, les...

Commentaires

Soyez le premier à commenter

Commenter

(obligatoire)
(ne sera pas affiché) (obligatoire)