Presse Panda Security
0

Justin Bieber, Cristiano Ronaldo et Barack Obama, les célébrités dont l’identité est le plus usurpée sur Twitter

  • Un profil fictif de Justin Bieber, par exemple, est suivi par 490 000 personnes sur le célèbre réseau social de micro-blogging.

Panda Security, The Cloud Security Company, s’est intéressé à l’usurpation d’identité sur Twitter et a identifié de nombreux faux profils de personnes célèbres sur le populaire réseau social. Twitter compte plus de 500 millions d’utilisateurs, dont beaucoup de chanteurs, acteurs, sportifs, hommes politiques et autres personnalités publiques. Cependant, il s’agit bien souvent de faux comptes créés pour attirer les visiteurs et les followers. Beaucoup sont toutefois créés et animés par des fans de ces célébrités.

Luis Corrons, le directeur technique de PandaLabs précise : « On trouve sur Twitter un grand nombre de comptes fictifs de personnes célèbres qui bénéficient de nombreux followers. C’est le cas de la star du ballon rond Cristiano Ronaldo dont un faux compte, qui se prétend “officiel”, culmine à plus de 15 000 followers alors que les tweets sont écrits en swahili. »

Faux compte Twitter de Cristiano Ronaldo suivi par plus de 15 000 followers

Le Président des États-Unis, Barack Obama, a lui-aussi de nombreux faux profils sur le réseau social aux 140 caractères. Le faux compte ci-dessous est suivi par plus de 91 000 internautes, bien que la biographie intègre un lien vers un site web russe.

Faux compte d’Obama sur Twitter

Cependant, la star incontestée des faux profils est actuellement Justin Bieber, l’idole des adolescents. Le jeune artiste a une multitude de profils fictifs créés par ses fans mais aussi de nombreux autres créés avec des intentions bien moins innocentes. Apparemment, le simple fait d’ajouter le nom du chanteur dans un profil Twitter est synonyme d’une avalanche de followers. Un profil fake de la jeune star compte plus de 491 000 followers en n’ayant posté que deux tweets en trois ans :

Faux compte Twitter de Justin Bieber ayant plus de 491 000 followers

« En raison de sa grande popularité, Twitter est un des réseaux sociaux les plus utilisés pour infecter les ordinateurs. Les cyber-criminels profitent de l’attrait des personnes célèbres pour obtenir des followers à qui ils transmettront du spam ou des logiciels malveillants via leurs Tweets » explique Luis Corrons, le directeur technique de PandaLabs. « Si vous voyez des messages de ce genre sur le compte d’une célébrité que vous suivez via Twitter, nous vous conseillons de ne surtout pas cliquer sur les liens qu’ils contiennent, de cesser de suivre ce compte et de faire une analyse complète de votre PC avec une solution antivirus. »

L’usurpation d’identité est considérée par Twitter comme une violation du règlement de la plateforme pouvant entraîner la suspension du compte : « L’activité des comptes Twitter prétendant appartenir à une autre personne ou entité pour semer la confusion ou tromper d’autres personnes peut être définitivement suspendue, conformément à la Politique en matière d’imposture de Twitter. » Les comptes parodiques sont toutefois autorisés, à condition qu’indiquer clairement qu’il s’agit d’un faux compte.

Afin que les utilisateurs ne soient plus induits en erreur, Twitter a mis en place un système de vérification des comptes des personnalités connues. Un petit badge bleu s’affiche ainsi sur les profils dont l’identité a été contrôlée par le réseau social.

Compte de Panda Security certifié par Twitter

Le badge certifié aide les utilisateurs à trouver des sources de haute qualité d’informations et à s’assurer qu’une source légitime est à l’origine des Tweets du compte. Le badge apparaît sur la partie supérieure droite de la page de profil d’utilisateur juste au-dessus du nom, de la localisation et de la biographie.  – comme indiqué dans la capture d’écran ci-dessus. Si le badge certifié s’affiche à un autre emplacement du profil d’utilisateur (comme dans l’avatar ou à l’arrière-plan), il ne s’agit pas d’un compte certifié. Twitter certifie en permanence les comptes de manière dynamique, en se concentrant sur les utilisateurs les plus recherchés et n’accepte pas les demandes de certification provenant du grand public.

Be Sociable, Share!

You might also like

Over 200 websites use Justin Bieber as bait to distribute malware
Blackhat SEO techniques are being used by cyber-criminals to position malicious links among the top...
Des pirates annoncent la démission d’Obama pour infecter les ordinateurs
Des faux sites web annoncent la démission de Barack Obama pour convertir les ordinateurs des...
Analyse d’une attaque de Facebook – Comment les pirates dérobent votre identité
Avec ses millions d’utilisateurs, le plus populaire au monde des réseaux sociaux...
Rechercher l’âme sœur sur Internet peut coûter cher
Le boom des réseaux sociaux fournit aux pirates les informations dont ils ont besoin pour rendre...

Commentaires

Soyez le premier à commenter

Commenter

(obligatoire)
(ne sera pas affiché) (obligatoire)